La luminothérapie

Le manque de lumière naturelle influe beaucoup sur le moral, c’est pourquoi les personnes se sentent beaucoup plus irritables et déprimées en automne ou en hiver. La lumière naturelle est bien plus importante qu’on y pense, elle agit sur l’horloge biologique, et sans elle, les troubles nombreux sont constatés.

La luminothérapie dite aussi photothérapie est donc la solution à ce manque de lumière naturelle. C’est la thérapie qui, depuis déjà des décennies, fait beaucoup de bien. La luminothérapie s’avère efficace pour les personnes qui souffrent de troubles du sommeil et contre les dépressions saisonnières.

Afin de connaître un peu plus la luminothérapie, nous vous invitons à prendre connaissance de cet article qui s’intéresse à cette thérapie.

Luminothérapie, les promos du moment

50%Meilleure Vente n° 1 Beurer Lampe à lumière du jour TL 30
39%Meilleure Vente n° 3 Beurer TL 70 Lampe de luminothérapie
46%Meilleure Vente n° 4 Beurer TL 90 Lampe de luminothérapie

La luminothérapie, c’est quoi exactement ?

L’historique de la luminothérapie


En des temps très anciens déjà, les Grecs, les Egyptiens et les Arabes connaissaient les effets guérisseurs de la lumière sur la santé.

Le potentiel de guérison de la nature, parmi les médecines naturelles, la lumière était aussi mise en avant par Hippocrate le père de la médecine moderne, la première luminothérapie naturelle était connue sous le nom d’héliothérapie.

Le premier dispositif capable de produire de la lumière solaire fût élaboré par Niels Ryberg Finsen un médecin Danois en 1893. Ce médecin, entre 1895 à 1903 a traité chez plus de 950 patients, la tuberculose cutanée (vulgaris) à l’aide de la lumière synthétisée et filtrée, il fût d’ailleurs récompensé du Prix Nobel de Médecine pour ses recherches et ses résultats.

Plus tard, en 1984, le lien entre lumière et dépression a été démontré par le Psychiatre Norman E.Rosenthal, c’est ainsi le premier médecin qui a défini ce qu’on appelle communément les troubles affectifs saisonniers (TAS). Il a su démontrer les liens entre la lumière, l’humeur et les rythmes circadiens.

Enfin, le Docteur Christian Agrapart et sa femme, ont développé en France dans les
années 1990 toute une méthode de soin par la lumière.

La luminothérapie comme traitement médical :

La luminothérapie est donc un traitement naturel qui est également médicalement reconnu, une thérapie qui vise à soigner par la lumière vive afin de combler le manque de lumière naturelle.
Les personnes qui travaillent dans des environnements sombres, en horaires décalés sont souvent touchées par les troubles liés au manque de lumière naturelle, sans oublier, les dépressions saisonnières de l’automne et de l’hiver dont souffre aussi de nombreuses personnes.
Sur notre horloge biologique, on est loin d’imaginer l’impact que peut avoir la lumière naturelle. C’est simple, il faut savoir que la lumière naturelle est essentielle à notre organisme. La lumière pénètre par notre œil, cela envoie des signaux électriques au cerveau, les neurotransmetteurs et surtout la sérotonine, hormone qui régule l’humeur, se mettent ainsi en action, de même la mélatonine, hormone du sommeil. Par manque de lumière naturelle, les mécanismes et les rythmes biologiques se dérèglent et engendrent des troubles. La luminothérapie vise donc à réguler tous
ces troubles.

Depuis très longtemps on constate les bienfaits de cette thérapie dont on entend parler depuis quelques années seulement. Parmi ces bienfaits on peut noter des améliorations sur l’humeur, le sommeil, l’équilibre général et donc l’état de fatigue et de dépression.
Une lampe ou un réveil de luminothérapie, aide ainsi l’organisme à puiser de l’énergie par de la lumière vive.
Les séances régulières de luminothérapie permettent ainsi de rééquilibrer l’organisme sur de nombreux plans. La luminothérapie permet d’atténuer la dépression saisonnière, les troubles du sommeil, la boulimie, le décalage horaire mais encore bien d’autres tels que : symptômes prémenstruels, baby blues, acné, sclérose en plaques et maladie de Parkinson, troubles affectifs, troubles sexuels, alcoolisme, travail de nuit…

Sur le principe, la luminothérapie consiste à s’exposer quotidiennement à de la lumière. Cette lumière est blanche et artificielle, elle est dite “à large spectre” elle vise à imiter la lumière du soleil. Héliothérapie, photothérapie sont les autres noms connus de la luminothérapie.Concernant les troubles associés aux dérèglements biologiques internes, l’efficacité de la lumière a été à de maintes fois démontrée. La lumière a des effets sur de nombreux troubles, elle améliore les convalescences, les cicatrisations, les immunités, selon la couleur employée, à l’aide de filtres disposés par-dessus la lumière initiale blanche, la lumière porte aussi ses fruits sur différents autres problèmes de santé. On parle ainsi et plus des photothérapies qui utilisent les diverses sources lumineuses, intensités, couleurs, laser, photosensibilisants, etc…


La lumière pénètre par les yeux et elle joue un rôle fondamental dans la régulation des rythmes circadiens, soit éveil-sommeil, température corporelle, hormones, repas, tous ces rythmes qui sont gérés par l’horloge biologique interne et dénommés endogènes. Ces rythmes se synchronisent entre le jour et la nuit, évidemment certains d’entre eux ne durent pas 24 heures. Lorsque la synchronisation n’est plus, les troubles se font ressentir, c’est pourquoi la lumière peut donc intervenir comme traitement efficace. Parmi les autres rythmes biologiques plus ou moins longs sur lesquels la lumière agit aussi, on peut parler des menstruations féminines. Parmi les symptômes dérangeants, on en connaît un en particulier : le décalage horaire. La lumière permet ainsi et selon les cas de régler correctement les hormones de la sérotonine et mélatonine. Par ailleurs, les bienfaits de la luminothérapie portent aussi sur le système immunitaire, les processus de guérison sur l’ensemble de l’organisme et sur la croissance cellulaire.

La luminothérapie et ses bienfaits, les séances : où ? Quand ? Comment ?

Les bienfaits de la luminothérapie :

  • Dépression saisonnière

La luminothérapie est principalement connue pour ses bienfaits sur la dépression saisonnière. Les troubles sont très répandus dans les pays nordiques, les symptômes se traduisent par des humeurs dépressives, fatigue chronique, baisse de la libido, besoin de sommeil, réveils difficiles, crises de boulimie...Ces mêmes symptômes sont fréquents aussi au Canada. La dépression saisonnière touche de nombreuses personnes dans le monde entier.

  • ​Troubles du sommeil (insomnie, éveil matinal précoce)

​La luminothérapie, nous l’avons vu, joue un rôle essentiel sur les rythmes circadiens et à maintes reprises, elle a prouvé son efficacité sur les nombreux troubles du sommeil.

  • ​Troubles liés au décalage horaire

​Encore une fois et pour réguler les rythmes biologiques internes, la luminothérapie a prouvé son efficacité sur les troubles liés aux décalages horaires pour les personnes qui voyagent beaucoup et celles qui travaillent de nuit.

  • ​Symptômes dépressifs relatifs au syndrome prémenstruel

​La luminothérapie a été jugée efficace dans certains cas contre les symptômes dépressifs relatifs au syndrome prémenstruel.

  • ​Troubles de boulimie

Chez certains patients, das le cas de crise de boulimie liée aux changements de saisons, des essais cliniques ont prouvé l’efficacité du traitement par luminothérapie.

  • ​Pour les personnes âgées souffrant de démence qui ont du mal à dormir

​La luminothérapie diminue l’agitation et améliore le sommeil des personnes âgées qui souffrent de démence.

Les séances de luminothérapie : Où ? Quand ? Comment ?

​Pour des séances de luminothérapie, deux choix sont possibles, soit, faire des séances à domicile avec les appareils adéquats, soit, faire des séances chez un professionnel.

Avec un professionnel, il faut voir avec médecins généralistes, psychiatres, neurologues, psychologues, naturopathes, qui peuvent proposer ce genre de traitement. Les séances se font à l’aide d’une lampe puissante sous laquelle vous restez environ 30 minutes, le coût est d’environ 15 euros la séance, une semaine de traitement coûte donc aux alentours de 80 euros, la durée du traitement dépend des troubles connus ou constatés ce que voit le médecin ou spécialiste avec vous lors de la première consultation.

Le déroulé d’une séance chez un professionnel :

Les bénéfices de la luminothérapie sur la santé se font valoir avec une exposition quotidienne à une lumière à spectre et intensité définis.
L’intensité lumineuse est supérieure dans bien des cas à 2 000 lux. Le traitement standard se fait à une exposition lumineuse de 10 000 lux à hauteur des yeux durant une demi-heure.

Il existe des soins spécifiques et sur certaines zones du corps, parfois de trois minutes en lumière blanche, trois minutes aussi en couleur, couleur principale ou couleurs secondaires, selon les maux à traiter.
Pour les enfants, la durée d’exposition est diminuée à une minute.
Les traitements de luminothérapie peuvent concerner tout le monde, adultes, adolescents et enfants. Une consultation médicale préalable est toujours de mise pour établir le diagnostic et donc le traitement qui le plus souvent est conseillé le matin. La durée des expositions varie selon les âges.


Pour des séances, chez vous à domicile, il convient d’investir dans les appareils qui vont vous permettre de suivre des séances de luminothérapie, généralement, cela revient moins cher que les séances chez les professionnels.

Vous pouvez avoir recours à un simulateur d’aube qui remplace le soleil levant, ainsi avec cet accessoire, vous pouvez bénéficier chaque matin d’un réveil qui imite la douce lumière du soleil levant, une façon de bien démarrer la journée. Le simulateur d’aube émet une lumière qui augmente petit à petit et tout en douceur, la lumière se déclenche 20 à 30 minutes avant le lever, le simulateur d’aube est donc positionné sur la table de chevet.

Sinon vous pouvez également investir dans une lampe luminothérapie qui est un appareil très simple à utiliser et très efficace, il convient de faire le meilleur choix en prenant en compte les critères importants que sont l’intensité lumineuse, les réglages, les anti-UV, les dimensions, et les marques…

Critères importants dans le choix d’une lampe de luminothérapie :

​Il faut veiller à ce que l’appareil n’émette pas de rayon UV, il faut s’assurer aussi que l’intensité lumineuse soit au minimum de 10 000 lux, ou 2500 lux pour les lampes DEL. Il faut compter sur un champ lumineux grand, toutes les activités, du quotidien peuvent alors être poursuivies dans un espace vaste et bien éclairé. Le visage doit toujours être baigné de lumière durant la séance.

Pour lutter contre les dépressions saisonnières et les troubles affectifs saisonniers (TAS) une telle lampe est d’un excellent recours.

Son efficacité a été prouvée à plusieurs reprises, lors d’études menées sur la luminothérapie. La lampe de luminothérapie est le parfait allié pour atténuer tous les troubles liés au manque de lumière naturelle.

Pour l’emploi d’une telle lampe il faut toujours se référer aux conseils d’utilisation et aux contre-indications qui sont stipulés dans la notice de l’appareil, généralement, l’utilisation se fait 30 minutes par jour et pas plus. Toutes les personnes qui souffrent de troubles oculaires, cataracte, glaucome ne peuvent pas utiliser la lampe de luminothérapie. Dans ces cas il est important d’avoir un avis médical.

Pour des appareils de luminothérapie aux meilleurs prix, le site Amazon est un bon compromis, de plus, vous avez recours aussi aux avis des consommateurs sur tous les produits qui sont proposés, les prix sont compétitifs, cela mérite ainsi votre intérêt.

Vous connaissez désormais un peu plus la luminothérapie et tous les bienfaits qu’elle peut apporter.


A découvrir :