Le gluten et ses méfaits sur la santé

Dans notre société moderne, c’est un des plus gros fléaux, il s’agit du gluten et de tous les méfaits et les dangers qu’il peut apporter sur la santé.

Le gluten, cette protéine contenue dans le blé et présente dans de nombreux aliments de grande consommation à base de blé, d’orge, de seigle, d’avoine, d’épeautre, ne sont pas des céréales naturelles. Effectivement, elles sont souvent obtenues à l’aide de rétro-croisement ou de manipulations génétiques, ce qu’on appelle ainsi les OGM, les organismes génétiquement modifiés, soit, traités à base de produits chimiques que sont les pesticides et herbicides.

De nombreuses maladies pourraient être à l’origine d’une alimentation faite de ces blés trafiqués, c’est la cas notamment des arthroses, polyarthrites, scléroses en plaques, dépressions… C’est pourquoi le gluten est de moins en moins recommandé dans l’alimentation quotidienne. Pour en savoir plus sur ce fléau, suivez le guide…

sans-gluten

Les différents effets sur gluten sur l’organisme ?

Le problème du gluten sur l’organisme est aussi qu’il produit une pâte qui se colle sur les parois intestinales et bloque donc l’assimilation des nutriments essentiels. Il suffit d’ailleurs de prendre un peu de farine et d’y ajouter un peu d’eau pour s’en rendre compte.

Si à l’inverse vous optez pour une farine certifiée sans gluten, vous verrez en tentant l’expérience qu’il n’en est pas de même !

De nos jours et avec le rythme actuel de la vie, le gluten est omniprésent dans l’alimentation, pain, sandwichs, hamburger, pâtes, pâtisseries et autres produits à base de blé sont généralement peu chers, très courant et faciles à préparer, ainsi il n’est pas difficile à comprendre que l’excès de gluten est bien présent.

Cependant, sur cette surconsommation de blé, il s’avère quand même que 10 % environ de la population est allergique au gluten.

Hélas, l’excès de gluten est sournois et ne se fait pas valoir de la même façon chez les personnes et pourtant c’est bien un véritable poison pour l’organisme qui sature et provoque ainsi tous les symptômes que sont les ballonnements, la constipation chronique, les problèmes digestifs, la fatigue, le côlon irritable, des diarrhées, qui semblent d’un premier abord être des symptômes bénins qui pourtant provoquent bien une saturation à long terme de l’organisme. Une baisse d’énergie significative peut donner l’alerte.

Pour 1 % de la population, l’excès de gluten engendre la maladie coeliaque ainsi sous cette forme le gluten est un poison, les personnes atteintes de cette maladie sont donc allergiques au blé, seigle, avoine, orge, kamut, épeautre… Si ces personnes consomment de ces céréales, elles développent des maladies auto-immunes graves.

La sensibilité au gluten touche aujourd’hui entre 20 et 30 % de la population, la plupart des personnes n’ont pas conscience que leurs maux quotidiens peuvent provenir du gluten.

Si les personnes éliminent le gluten de leur alimentation durant quelques semaines elle verront très vite des symptômes énoncés préalablement disparaître.

Les médecins ne sont pas convaincus des arguments scientifiques concernant le gluten, mais par curiosité vous pouvez tenter l’expérience sans gluten pendant quelques temps.

Une étude Australienne a pu démontrer qu’au bout d’une quinzaine de jours sans gluten, la fatigue, les ballonnements, douleurs articulaires sur l’un des groupes ayant arrêté la consommation de gluten s’étaient nettement améliorés.

Il y a de nombreuses autres études qui démontrent également les mêmes constatations en supprimant le gluten de l’alimentation.

Comment supprimer le gluten de notre alimentation ?

Tout d’abord, c’est évidemment changer radicalement ses habitudes, il faut commencer à laisser tomber les produits comme le pain, les pizzas, les pâtes, les céréales, également tous les plats industriels et préparés, c’est adopter une nouvelle alimentation si possible sans lactose, se lancer donc dans une toute nouvelle aventure.

stop-au-gluten

Il convient de retrouver d’autres plaisirs de cuisiner avec des produits sains et frais. On trouve dans le commerce et aussi sur le net de nombreux conseils pour apprendre à cuisiner autrement et sans gluten, il suffit donc de s’y intéresser.

Pour vous donner quelques idées de recettes sans gluten et sans lactose, vous trouverez un large choix de propositions faites sur différents sites internet.

Voici la recette de l’ingrédient qui semble être le plus difficile à compenser, le pain.

Faire une baguette de pain sans gluten et sans lactose :

Pour faire du pain sans gluten et sans lactose il vous faut, 155 grammes de farine de riz, 55 grammes de fécule de tapioca ou manioc, 75 grammes de fécule de pomme de terre, 15 grammes de sarrasin, 1,5 cuillère à café de gomme de guar, 1 cuillère à café de sucre semoule, deux cuillères à café de sel, 12 grammes de levure fraîche de boulanger, deux cuillères à soupe d’huile d’olive et 240 grammes d’eau.

Pour la préparation ensuite, il suffit tout d’abord de bien émietter la levure de boulanger et de la délayer dans 100 gr d’eau tiède, puis la laissez reposer 10 minutes.

Ensuite, dans un grand plat il faut verser toutes les farines, les fécules, la gomme de guar, le sucre, le sel et mélangez le tout !
Ajoutez ensuite l’huile d’olive et le mélange levure et eau, ainsi que le restant d’eau à savoir environ 140 gr. Il faut mélanger au moins pendant 10 minutes à l’aide d’un batteur, il convient d’obtenir une pâte bien homogène.

Les étapes de pousse :

Il faut filmer la pâte et la mettre dans le four à 35°C pendant 30 minutes. Après ce temps, il faut utiliser un moule à baguette et l’huiler avec de l’huile d’olive, on y met la pâte et on replace au four une nouvelle fois pour 30 minutes à 35°C.
Enfin et après ces étapes de pousse, il faut dorer la baguette avec de l’huile d’olive, inciser la baguette sur le dessus et faire cuire à 35 minutes à 210°C.

Une fois la cuisson terminée, laissez refroidir.

Il est possible d’ajouter à la pâte, des graines de tournesol et graines de lin 50 grammes de chaque (100 grammes de graines au total). Des graines de sésame peuvent aussi se saupoudrer sur la baguette avant la cuisson finale.

Laissez un commentaire 0 commentaires

Laissez un commentaire: