Quels sont les véritables effets du tabac sur la santé ?

Les véritables effets du tabac sur la santé, de nos jours sont bien connus pour la plupart.

Tout le monde sait bien que le tabac est responsable de nombreux cancers et aussi des maladies cardiovasculaires, tout le monde sait donc que le tabac représente un facteur de risque très important sur la santé. Les fumeurs en ont bien conscience et pourtant…

Histoire de refaire prendre conscience des dangers encourus, cet article s’intéresse donc et une nouvelle fois aux effets néfastes du tabac sur la santé.

A savoir, qu’il n’y a pas de petit ou de gros fumeur, fumeurs ou fumeurs passifs, toutes ces personnes peuvent être un jour ou l’autre exposées aux risques du tabac sur la santé et ceux-ci sont nombreux !

tabac-sante

Le tabac, un véritable fléau pour la santé

Le tabac et, ce n’est pas nouveau n’est pas recommandé pour la santé. La plupart des fumeurs en ont conscience, mais la dépendance est telle qu’ils refusent finalement de véritablement le reconnaître. Toutes les excuses sont bonnes, pourtant c’est un fait avéré, le tabac est bien responsable dans de nombreuses pathologies lourdes.

Le tabac consommé sous forme de cigarettes est bien responsable dans de nombreuses maladies.

On le nomme dans divers cancers, du poumon, de la gorge, de la langue, tout comme aussi dans des troubles ORL pour des toux chroniques et les laryngites, et dans les maladies cardiovasculaires. Le tabac est également et souvent responsable pour les cas d’infertilité.

Plus que le tabac, qui, à la base est une plante, ce sont surtout tous les additifs toxiques qui entrent dans la composition des cigarettes qui sont les sources des dangers sur la santé. En effet, des agents additifs comme la nicotine, des goudrons, des arômes sont des éléments non seulement toxiques mais également des agents qui créent la dépendance et l’addiction en plus d’être des agents cancérigènes.

Le tabac représente la seconde cause de mortalité dans le monde.

Pour le tabagisme passif, ce sont toutes les personnes qui sont exposées involontairement au tabac et qui inhalent les fumées qui sont touchées, les enfants de fumeurs comptent parmi les personnes à risque.

En résumé, le tabac provoque :

  • les maladies cardiovasculaires
  • les maladies respiratoires
  • les accidents vasculaires cérébraux
  • détérioration et déchaussement des dents
  • altération de la peau et vieillissement prématuré
  • perturbation du goût et de l’odorat ;
  • complications graves lors de la grossesse
  • de nombreux cancers…

Les risques et les effets indésirables du tabac sur la santé

Dans le développement de nombreux cancers, la responsabilité du tabac est largement démontrée.

La fumée et les produits cancérigènes liés à la combustion d’une cigarette viennent se déposer dans de nombreux organes vitaux. Ainsi, gorge, poumon, vessie, voies digestives et coeur sont touchés.

Pour le cancer de la vessie par exemple, le tabac est mis en cause dans 50 % des cas, pour le cancer du poumon ce sont 85 % des cas, 5 % pour la tabac passif.

Si l’arrêt du tabac et, notamment chez les fumeurs de longue date et gros fumeurs reste conseillé, il s’avère que dans la majorité des cas, même après l’arrêt, les risques peuvent se prolonger.
Lorsqu’une personne arrête de fumer, une surveillance médicale est conseillée, radio des poumons et scanner sont recommandés tous les deux ans.

Dès l’arrêt du tabac, et quelques semaines après, les bienfaits se font immédiatement ressentir au niveau du goût, de l’oxygénation, du mieux être, la plupart des fumeurs qui ont arrêté de fumer le disent.

Dans le cadre des maladies cardiovasculaires, le tabac reste également responsable pour l’hypertension artérielle, les infarctus du myocarde, l’artérite des membres inférieurs, les accidents vasculaire, l’impuissance, thrombose…Responsable aussi et bien souvent des AVC. Les plaques d’athérome provoquées par le tabac viennent obstruer les artères partiellement voire parfois totalement. On estime que 8 personnes sur 10 parmi les fumeurs ont un infarctus avant 45 ans.

Le tabac joue encore un rôle important dans le cadre des allergies, c’est notamment le cas pour les rhinites, les conjonctivites allergiques, en raison de son rôle irritant, il aggrave donc et bien souvent des manifestations allergiques.

Pour l’asthme le tabac reste très néfaste, il aggrave tous les symptômes de la maladie. Pour les bronchites chroniques, on juge le tabac comme principal responsable. Essoufflements pour des efforts minimes, toux grasses, bronchites à répétition sont liées au tabagisme dans la majorité des cas.

Il faut quand même savoir, et cela, peu de fumeurs le savent, que la bronchite chronique est responsable de plus de 2,5 millions de morts chaque année dans le monde, en France on estime que 4 à 5 % de la population est concernée.

Les méfaits du tabac sur la peau sont visibles

Le tabac provoque l’apparition de rides car les tissus élastiques de la peau sont endommagés. Le teint devient terne, on note une amélioration immédiate à l’arrêt du tabac. L’haleine est désagréable, les dents jaunissent, l’aspect esthétique de la dentition s’abîme deux fois plus vite pour les fumeurs.

Ces critères à eux seuls devraient inciter les fumeurs à arrêter de fumer, mais, hélas, l’arrêt du tabac n’est pas aussi simple que cela, c’est bien là le principal problème !

Le tabac reste aussi un facteur aggravant des maladies et problèmes ORL. Tout ce qui concerne le nez, les oreilles sont particulièrement et plus touchés chez les fumeurs. La voix rocailleuse est également un signe très particulier chez les fumeurs.

Pour ce qui concerne un sevrage tabagique, il convient en premier lieu de pouvoir évaluer son propre degré de dépendance au tabac. Pour cela vous pouvez vous référer au test dit de Fargerström qui permet justement d’évaluer son degré de dépendance.

Parfois une simple volonté peut suffire pour arrêter de fumer, parfois c’est beaucoup plus compliqué et les rechutes ne sont pas rares.Pour se faire aider, il existe des centres spécialisés qui peuvent vous accompagner, il existe des traitements dits substituts tabagiques qui facilitent aussi le détachement à la nicotine au fil du temps. Parmi ces substituts on trouve des patchs, des gommes à mâcher, des pastilles, certains ont préféré la cigarette électronique mais cette dernière est également de nos jours très controversée, mais une chose est sûre et certaine, l’arrêt du tabac ne peut être que bénéfique pour votre santé et surtout pour votre espérance de vie, il suffit juste d’y penser, et de bien ancrer cette idée dans son esprit …

Dans l’arrêt du tabac, on parle aussi et de plus en plus de l’hypnose qui a pu déjà donner de bons résultats dans un sevrage tabagique.

Pour ce qui concerne la prévention chez les plus jeunes, il est important de bien leur dire qu’il ne faut jamais commencer de fumer, il faut donc les sensibiliser au plus tôt à ce véritable fléau qu’est le tabac.

Vous l’aurez compris, les effets néfastes sur la santé liés au tabac sont donc nombreux, sur le plan économique c’est également de nos jours un coût considérable qu’il faut prendre en compte, un critère qui peut inciter les gens à s’arrêter en se fixant un bel objectif de remplacement comme par exemple un beau futur voyage.

Il est plus que nécessaire d’arrêter de fumer, nous n’avons plus qu’à espérer que cet article vous aura convaincu au moins pour essayer !

Laissez un commentaire 0 commentaires

Laissez un commentaire: